Marie et ses découvertes !

Cette semaine Marie a goûté avec les PS et MS à une spécialité de notre région : « Les petits beurres » de LU.

P1200373

Puis elle est allée visitée avec la classe une Chapelle un peu spéciale. C’est la Chapelle des Templiers de Saint-Aubin. Vous devez vous demander ce qu’est un templier ? C’était un chevalier Chrétien du Moyen-âge.

La voici avec les petits beurres, la clé de la Chapelle et des coloriages de Templiers que nous avons coloriés pour vous. Cette clé a été fabriquée par un ferronnier de Saint-Aubin.

P1200374

 

Voici la Chapelle vue d’extérieur :

 

IMG_4639

 

Puis l’intérieur :

70563P1200379

70561P1200382

Regardez comme Marie fait toute petite dans cette grande Chapelle !P1200384

Quand Marie rentrera dans votre école, elle vous apportera une documentation sur la chapelle.

La semaine prochaine, l’ancien directeur de l’école va venir nous expliquer le nom de notre école : Jean-Pierre Timbaud. En attendant ses explications, vous pouvez vous aussi chercher qui était Jean-Pierre Timbaud.

DECOUVRIR DES CHEVALIERS CHRETIENS ……DES TEMPLIERS

Le vendredi 30 janvier, notre mascotte MARIE est allée visiter avec les élèves,  une chapelle de Templiers à Saint Aubin des Châteaux .

Un templier,

comme nous a appris la maîtresse Amélie  

était un chevalier chrétien du Moyen -Age :  il avait une croix rouge sur   son  bouclier et sur  ses vêtements.


reconstitution-d-un-templier

OUAH !!!! on apprend beaucoup de choses avec notre mascotte MARIE.

Alors en classe, on a illustré  le templier en coloriant  les croix en rouge .

un-chevalier-croisé-templ_531ef5d696f06-p

Marie continue ses aventures avec les PS / MS de Saint-Aubin des Châteaux

La semaine dernière Marie est retournée au studio d’enregistrement. Elle a aidé Malou a enregistré sa voix en parlant dans le micro pour la chanson « Une souris rouge ». Elle est sur sa tête !!!

P1200343

 

Ensuite toute la classe a profité du beau temps pour aller voir le chantier de notre future école. On ne vous l’avait peut être pas dit, mais à la rentrée 2015 nous aurons une école toute neuve ! On est tous pressés, mais la plus pressée c’est Amélie la maîtresse !

P1200354 Ici c’est la future cantine. On voit une bétonnière.

P1200348 Ici c’est la grue qui sert à monter les murs de parpaings. Marie était très impressionnée par sa taille.

P1200350 A droite de cette photo, ce sera la salle de sieste et derrière le camion notre classe. 

P1200352

Nous voici devant le chantier. Marie est dans les bras de Candice à gauche de Zacharia (le petit garçon au manteau rouge et noir).

Cette semaine Marie va aller visiter la chapelle des Templiers de Saint-Aubin et elle va goûter à une spécialité Nantaise : le petit LU ! On vous en dira plus la semaine prochaine !!! A bientôt !

 

 

 

LE GATEAU DES ROIS BRETONS

 

le jeudi 23 janvier, la maîtresse Nelly a apporté le gâteau des rois bretons.

Les élèves ont découvert ce gateau des rois bretons : ils l’ont observé, l’ont comparé avec la brioche provençale et la galette frangipane . 

Le gâteau des rois bretons est une spécialité bretonne simple à réaliser qui change de la traditionnelle galette à la frangipane à base de pâte feuilletée. L’utilisation du beurre demi-sel permet d’utiliser moins de sel.

gateau breton

Ingrédients (pour 8 personnes) :

250 g de farine
125 g de sucre
125 g de beurre ½ sel
1 œuf
1/2 paquet de levure
1 sachet de sucre vanillé
Un fond de verre d’eau

Préparation

  • Peser tous les ingrédients.
  • Faire ramollir le beurre.
  • Dans un saladier mettre l’œuf et le battre avec une fourchette.
  • Ajouter le sucre et le sucre vanillé. Mélanger à la fourchette.
  • Ajouter le beurre ramolli puis la farine et la levure. Bien mélanger à la fourchette.
  • Répartir la préparation dans un moule à tarte de 22 cm de diamètre. Ajouter la fève.
  • Dessiner des croisillons sur le dessus avec une fourchette.
  • Etaler un mélange de jaune d’œuf et d’eau avec un pinceau. Mettre au four pendant 25 minutes à 180°c

et

le vendredi 24 janvier, nous l’avons goûté :  » C’est super bon, ont-ils dit ! « 

Un dessert de la région de la Loire Atlantique, lieu où se trouve notre mascotte Marie en ce moment.

Marie

Image

Marie découvre l’école de Saint-Aubin

Marie à l’école de Saint-Aubin 

Mercredi 7 janvier Marie a fait la connaissance des élèves de TPS/PS/MS de la classe d’Amélie. Ils étaient tous très heureux de la rencontrer et surtout Maëlys .P1200308

Tout le monde a aussi bien apprécié les spécialités landaises. Merci aux 2 classes des Landes !

 Jeudi 8 janvier Marie a joué au loto des fruits et des légumes avec Oriane.

P1200311

 Vendredi 16 janvier, Marie a accompagné la classe au studio d’enregistrement. C’était une grande première pour toute la classe.

Pendant le trajet, sous la pluie (hélas !), Malou lui donnait la main, la patte !

P1200313

Puis arrivé au studio, Marie a fait la connaissance de Stéphane, notre intervenant musique avec qui nous avons inventé la chanson  « Une souris rouge ».

P1200318

Marie a aussi été très impressionné par cet endroit avec tous ces instruments de musique. Elle nous a écouté chanter « Une souris verte » pendant que Stéphane nous enregistrait grâce aux micros et à l’ordinateur. C’était une chouette découverte pour nous aussi de pouvoir nous entendre chanter !

 Puis au retour à l’école, elle est allé se réchauffer et se sécher sur le radiateur car il pleuvait encore sur le chemin du retour !

P1200326

 

 

LA GALETTE FRANGIPANE dite  » La Parisienne »

Oh, divine galette feuilletée, fourrée d’une généreuse pâte à la frangipane, tu es incontestablement la reine de ce mois de janvier. Star des boulangeries, on te découvre également ronde et briochée, un point commun avec la feuilletée ? la fève, bien sûr. Fabophile (collectionneur de fèves) ou gourmand, découvrez la petite histoire de la galette des rois.

galette frangipane

 

Préférée à la galette en pâte feuilletée, péjorativement appelée « parisienne ».

 

Savez-vous d’où vient la recette la plus connue de la galette feuilletée à la frangipane?

De Marie de Médicis, la seconde épouse d’Henri IV. En quittant l’Italie, elle se fit remettre la recette d’une crème à la poudre d’amande, élaborée par le cuisinier de son plus proche soupirant, le comte Frangipani. La recette fut adoptée par la Cour de France. D’où le surnom de la galette frangipane « la Parisienne »

LA BRIOCHE des ROIS PROVENCALE

Brioche-des-Rois-photo-1

La seule, l’unique, la meilleure du monde ! :)Parfumée, moelleuse, légère, aucun risque d’être écœuré: la brioche des rois provençale  à la fleur d’oranger et aux fruits confits !!!!!

Le gâteau des Rois ou couronne des Rois  est une sorte de brioche de forme torique, parfumée à l’essence de fleur d’oranger et recouverte de sucre ainsi que de fruits confits.

« Tous les marseillais et provençaux vous le diront, cette version est un must »

Il faut savoir que lorsque l’on déguste la traditionnelle brioche des rois Provençale, on a deux chances d’être couronné. Sont cachés à l’intérieur une fève, qui est simplement une vraie fève séchée et qui désigne le roi, mais aussi un sujet en céramique, souvent un petit santon, qui désigne la reine. C’est vrai quoi !! Que serait un roi sans sa reine ?

Elle est traditionnellement dégustée en  Provence et dans le reste du Sud de la France, lors de l’Épiphanie.

la brioche

Ingrédients pour 4 personnes:

Ingrédients pour 4 personnes
250 g de farine
2 œufs
100 g de beurre
1 sachet de levure de boulanger
3 cuillères à soupe de lait
2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
2 cuillères à soupe de sucre en poudre
2 sachets de sucre vanillé
150 g de fruits confits mélangés
et bien sur une fève

Préparation de la recette La brioche des rois Provençale

1/ Préchauffer le four à 190°C
Dans un grand bol de mélangeur, mélanger les ingrédients en respectant l’ordre indiqué.
Verser la farine puis le sachet de levure boulangère.

2/ Dans une casserole, mettre à feu très doux le lait et l’eau de fleur d’oranger pour les faire tiédir.
Verser ce mélange dans le bol du mélangeur  et pétrir.
Rajouter le sucre vanillé et les fruits confits (en mettre quelques-uns de côté pour la déco). Casser les deux œufs et les mettre en entier dans le  bol du mélangeur tout en continuant à pétrir.
Couper le beurre en morceaux et l’ajouter au mélange en plusieurs fois
Une fois que la pâte est homogène et qu’elle ne colle plus au bol, arrêter de pétrir.

3/ Dans un saladier propre, mettre un peu de farine et poser la pâte en boule au fond. Recouvrir d’un torchon et laisser reposer au moins 2 heures.
Recommencer le pétrissage de la pâte de façon vigoureuse pendant 2 ou 3 minutes et ajouter la fève.

4/ Dans un moule à manquer, poser une grande feuille de papier cuisson. Au fond du moule, déposer la pâte façonnée en forme de boule.
Faire un rouleau avec une autre feuille de papier cuisson. Creuser un petit trou au centre de la boule de pâte et glisser le rouleau de papier dedans pour que, une fois cuite, la brioche ait un trou au milieu.

A nouveau, recouvrir le plat d’un torchon et laisser lever la pâte pendant une heure.

5/ Avant de mettre au four, dorer et mettre les fruits confits restant.
Mettre au four la brioche sur une plaque à mi-hauteur et laisser cuire pendant 30 minutes.
Dès que la brioche est cuite, il faut la démouler et la laisser refroidir.Badigeonner de sirop la surface de la brioche et décorer avec des fruits confits et des gros grains de sucre!